Tous psys!

Site d'entraide psychologique. Pour l'accès aux MP3, abonnez-vous à psy-coach.fr

attention ce texte contient ces sujets suivants : !SC4AR1F1C4AT10N! !Idées noires!

Bonsoir, je m'appelle Raphaelle (fille) et j'ai 15 ans.

Le titre peut paraitre ambigu mais pour être un peu plus précise, j'ai vraiment l'impression de me sentir mieux depuis que je suis quotidiennement mal/vide, que quand j'étais plus jeune et que j'allais bien.

Ca fait maintenant un peu plus d'un an que je me sc4ar1f1£ fréquemment, et quelques mois que j'aimerais disparaître. Quand je parle d'idées noires, je veux pas mou!ir mais que tout s'arrête :/ je sais pas si c'est claire. 

Pour revenir au titre, je me sens bien quand je refuse des sorties pour plutôt rester chez moi et jouer aux jeux vidéos ou juste être seule. Je sais que beaucoup aime être seul mais pas se sentir seul, mais le sentiment de solitude ne me dérange plus. J'ai personne à qui parler mis à part un mais je m'interdis de lui parler pcq au final je n'ai rien à dire et je me sens mal après chaque mots prononcés/écrit. Enfin bref, j'adore être seule dans ma chambre,  je ne parle plus beaucoup à mes amis, je suis assez sèche, quand je vais en cours mes premières pensées se dirigent vers le retour à la maison ou vers l'auto$uti!at'on.. Mais pourtant j'ai l'impression de me sentir bien. 

Je dors parfois mal, j'ai du mal à me concentrer la plupart du temps, l'année dernière je me restreignais pour la nourriture mais maintenant j'arrive plus alors que j'en ai très très envie etc etc..

Tout ça pour demander ce que vous en pensez et savoir si quelqu'un est dans la même situation que moi parce que ça me fait peur :'

Vues : 63

Réponses à cette discussion

Bonjour Raphaelle,


Merci et bravo pour avoir partagé ce que tu vis et ressens. Cela me touche parce que j’ai été (partiellement) dans la même situation que toi, la scarification en moins. Mais le reste, la sensibilité, l’envie d’être seul, l’impression de ne rien avoir à partager, que le monde est superficiel et ne peux me comprendre, me demander ce que je fais là, les jeux vidéos… tout cela je connais. La scarification et la nourriture sont deux moyens d’anesthésier ton mal-être par une douleur physique (et le corps sécrète alors des opiacés comme la morphine ce qui atténue la douleur du corps… et ton angoisse par la même occasion), mais comme tout « médicament » cela ne fait que camoufler et ne résoud rien, tu l’auras sans doute remarqué. Et quand on ne s’attaque pas à la difficulté, celle-ci à tendance à s’amplifier…


Toute émotion est un message. Alors à ton avis, quelle est cette peur quand tu écris « tout cela me fait peur » ? Que cherche-t-elle à te dire ?


Comme une paire de chaussures est adaptée jusqu’au jour où l’on réalise qu’on a grandi et qu’elles sont devenues trop serrées et douloureuses. Que faire ? Couper ces pieds qui osent grandir ? Prendre des médicaments pour anesthésier la douleur ? Ou choisir de nouvelles paires de chaussures mieux adaptées et qui te font plaisir, les tester, les former ?


Si tu as choisi d’écrire ici, c’est que tu as déjà senti qu’il est temps de changer, d’évoluer vers des solutions mieux adaptées. Alors pourquoi ne pas tester d’autres choses ? Musique, nature, animaux, amis, sport… Pas tout bouleverser, juste un tout petit peu pour commencer, juste par curiosité pour identifier « le petit truc » qui te plaît dans chaque activité. Il y aura certainement plein d’aspects qui te déplairont, mais soit juste curieuse du petit truc pas si mal au fond. Comme quand tu as besoin de nouvelles chaussures tu vas en tester tout plein, l’une tu aimeras la couleur, l’autre la forme, une autre sera confortable, etc.

Soit curieuse de te découvrir, petit à petit, et tu seras surprise du changement que tu auras créé dans ta vie.
N’hésite pas à me tenir au courant…
Marc

Merci beaucoup pour votre réponse, ça m’a fait du bien d’être comprise.
Je suis entièrement d’accord avec vous sur le fait de chercher autre chose que la scarification, mais je n’ai aucune motivation pour bouger ou quoi que ce soit.. je vais malgré tout essayer.
D’ailleurs, ces derniers temps ça ne va vraiment pas jusqu’à ce que je sois obligé d’en parler à ma mère, je vous préviendrai de comment cela s’est passé.

Merci pour ta réponse également.

Ne te sous-estime pas trop quand même : il faut du courage et de la volonté pour t'infliger ce que tu fais (moi je pense que je n'y arriverais pas !), et rien que le fait d'écrire ici prouve que tu as déjà commencé à changer, non...???

Et c'est pourtant toi qui a écrit : "Ça m'a fait du bien d'être comprise". Donc tu as fait quelque chose de nouveau qui t'a apporté un peu de bien. Il n'est donc pas toujours nécessaire de tout casser pour changer, une succession de petits changements que TU réussis te donne l'énergie et l'envie d'aller toujours plus loin.

Parfois ça peut même se limiter à "ce soir je vais faire le tour du quartier à pieds, même si je n'en ai pas l'envie" ou "ce matin je range cette étagère". Et lorsque tu l'as fait, tu peux te féliciter pour avoir vaincu une pseudo-limite que TU t'imposais. Pour le jour suivant tenter quelque chose de plus difficile... Pourquoi ne pas te donner à toi-même un petit challenge chaque jour, et utiliser ton courage et ta volonté pour le réussir ? Un petit succès chaque jour, que tu peux noter dans un cahier par exemple ("Aujourd'hui j'ai réussi à...) te fera réaliser tout ce que tu arrives à faire, et reprendre la main sur ce que tu n'arrives pas encore à faire !

Et si tu peux partager tes essais, tes doutes, et tes réussites avec une personne de confiance qui souligne tes succès (on se refuse parfois à les reconnaître...), ce serait encore mieux !

As-tu réussi à en parler à ta mère ? La aussi cela demande du courage, non ? Oui, volontiers pour continuer à me faire partager tes progrès si tu le souhaites. Ici ou par email privé si tu préfères.

Marc

marc(at)therapiesbreves.ch

Je n'avais jamais pensé à faire cela et ça me tente pas mal ! Merci beaucoup pour ces conseils. 

Je n'ai pas encore réussi à lui parler mais de plus en plus de personne remarque que je ne vais pas bien donc qui sait, cela se fera peut être "naturellement". 

Effectivement ça me faisait du bien d'être comprise car les seules personnes qui savent "tout" ça on du mal à comprendre, et malgré que ça ne soit pas leur faute je m'énerve très rapidement et je me déteste pour ça. 
Avec plaisir, je vous enverrai un mail ^^

HypnoSolutions Lausanne a dit :

Merci pour ta réponse également.

Ne te sous-estime pas trop quand même : il faut du courage et de la volonté pour t'infliger ce que tu fais (moi je pense que je n'y arriverais pas !), et rien que le fait d'écrire ici prouve que tu as déjà commencé à changer, non...???

Et c'est pourtant toi qui a écrit : "Ça m'a fait du bien d'être comprise". Donc tu as fait quelque chose de nouveau qui t'a apporté un peu de bien. Il n'est donc pas toujours nécessaire de tout casser pour changer, une succession de petits changements que TU réussis te donne l'énergie et l'envie d'aller toujours plus loin.

Parfois ça peut même se limiter à "ce soir je vais faire le tour du quartier à pieds, même si je n'en ai pas l'envie" ou "ce matin je range cette étagère". Et lorsque tu l'as fait, tu peux te féliciter pour avoir vaincu une pseudo-limite que TU t'imposais. Pour le jour suivant tenter quelque chose de plus difficile... Pourquoi ne pas te donner à toi-même un petit challenge chaque jour, et utiliser ton courage et ta volonté pour le réussir ? Un petit succès chaque jour, que tu peux noter dans un cahier par exemple ("Aujourd'hui j'ai réussi à...) te fera réaliser tout ce que tu arrives à faire, et reprendre la main sur ce que tu n'arrives pas encore à faire !

Et si tu peux partager tes essais, tes doutes, et tes réussites avec une personne de confiance qui souligne tes succès (on se refuse parfois à les reconnaître...), ce serait encore mieux !

As-tu réussi à en parler à ta mère ? La aussi cela demande du courage, non ? Oui, volontiers pour continuer à me faire partager tes progrès si tu le souhaites. Ici ou par email privé si tu préfères.

Marc

marc(at)therapiesbreves.ch

Que deviens-tu ? Qu’est-ce qui a changé ce dernier mois ? Pensées 

Marc

Bonsoir ! Merci de prendre de mes nouvelles.

J'ai finalement réussi à envoyer un message au sujet de la scarification à ma mère hier. Elle m'a dit qu'elle allait m'aider, m''a posé des questions et m'a dit que j'avais bien fait d'en parler. 

Elle m'a appelé tout à l'heure pour me dire qu'on avait rdv demain à deux, elle m'expliquera plus en détails demain. 

J'ai très peur et pas du tout envie d'y aller.

Je me sens très bizarre, je pensais que ça serait un poids en moins mais j'ai l'impression que c'est encore pire. 

Sinon j'ai essayé de vous envoyer un mail la dernière fois mais ça n'a pas marché, je ne sais pas pourquoi..

Bonne soirée 

HypnoSolutions Lausanne a dit :

Que deviens-tu ? Qu’est-ce qui a changé ce dernier mois ? Pensées 

Marc

Oh plein de nouvelles toutes fraîches alors, bravo pour avoir osé en parler à ta mère. Tu avances, et c’est normal d’avoir un peu peur. Moi j’avais peur rien que de devoir annoncer une mauvaise note à mes parents, alors…

Ce sera un poids en moins, après que vous ayez parlé ensemble. Et n’oublie pas que pour elle aussi c’est difficile, il y a plein d’émoions,  on n’apprend pas ça à l’école, et chacun fait de son mieux…

Mon adresse email avait un problème, désolé, c’est corrigé si tu veux l’utiliser.

Courage et pensées pour demain. 

Marc

marc@therapiesbreves.ch

oui je suis contente de l’avoir fait !
j’espère qu’avec le temps ça m’apportera du positif.
j’espère qu’elle va bien et qu’elle n’est pas trop inquiète même si ça serait normal.
merci beaucoup ! ^^

RSS

À propos

Évènements

Vu à la TV!

DICOPSYCHO

+ de 100 vidéos, articles

et exos classés de

© 2022   Créé par Psy Benjamin Lubszynski.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation