Tous psys!

Site d'entraide psychologique. Pour l'accès aux MP3, abonnez-vous à psy-coach.fr

Une simple question il y a quelques jours qui devait être anodine a débouché sur une confession : 

‘Ça va être le bordel, je le savais, j'ai fait du téléphone rose. Ça n’a rien à voir avec toi ( un peu quand même ) et il m’aime ( quand on aime pour moi on ne fait pas ça et il connaît ma position là-dessus), on ne va pas tout gâcher pour ça, je ne peux revenir en arrière, (mais il faut aussi réfléchir avant et c’est à moi d’en juger, déjà devrais-je savoir ce qu’est le ‘ça’ qui se passe depuis au moins 4 ans...)

Je ne suis pas encore partie, et il y a les enfants, et ce qui allait bien. Pour l’instant on cohabite, et je me force à ne pas revenir sur le sujet, car je sais que je peux exploser, mais je ne vois pas d’issue. Je ne suis pas sure qu’il arrivera à m’en apporter. Pour lui, c'était le déclic il va arrêter. J’ai moins confiance et je ne l’en crois pas capable, car à en voir ses relevés de téléphone c’est quasi de l’addiction ( plusieurs appels par jour ou par semaine, quelques moments d’accalmie où je me demande par quoi il a compensé ) . 

Je cogite, je veux en savoir plus, mais il me dit que ça sera encore pire pour notre vie sexuelle. Je reste rongée par l'envie d'en savoir plus sur ses activités faites dans mon dos, donc je m’imagine, je cherche sur internet, j’appellerai probablement aussi pour voir la nature de la trahison. Je pense que j'ai besoin de savoir et que j'ai besoin qu'il me raconte, je ne sais pas si ça va être pire ou mieux ensuite? Mais je trouve que ma demande est légitime et que ça me concerne. 

 

Le téléphone rose est équivalent pour moi à une infidélité, associé à de la prostitution, 2 choses intégralement opposés à mes valeurs, qu’il comprend aussi d’ailleurs. Ce n’est ‘que’ du sexe pour lui, il n’en est pas fier et honteux, ce n’était pas facile à en parler pour lui. Il faisait ça car frustré sexuellement et pas facile d’en parler sûrement avec moi. Il pense que nos rapports seraient plus fréquent s’il me satisfaisait. De mon côté, je sais que c’était insuffisant pour lui, mais c'est suffisant pour moi et sans doute l’une de mes meilleures relations sur ce point, et après cette durée de couple probablement normale. On n’a pas et on n’aura jamais les mêmes besoins sexuels, c’est tout. 

 

J’ai le sentiment d'être trahie, humiliée, de ne pas connaitre la personne avec qui je suis. Je ne sais pas quelle suite donner, pas sure de pouvoir lui pardonner, j’ai du dégoût, je sens le cercle vicieux qui arrive, avoir envie de surveiller en permanence, réduire à néant notre vie sexuelle et continuer la cohabitation, jusqu’à la rupture un jour. 

J’ai l’impression que tout va s'écrouler avec des sentiments antagonistes selon les instants.

 

Est-ce du sexe uniquement ? De mon côté, je ne peux pas faire de sexe sans sentiments : j'ai donc énormément mal à comprendre ce type d'usage.  Je ne veux pas me cantonner aux clichés, c'est masculin, les hommes sont différents ; c'est vrai, mais ils ne réagissent pas pour autant pareil, et ça ne m'aide pas à pardonner. Je redoute aussi qu’il y ait un problème plus profond de couple et si ce n’était révélateur finalement qu’on a rien à faire ensemble, que finalement on ne se correspondait pas, qu'on ne savait pas communiquer sur les sujets de couple. Pourtant avant cela, hormis des petites disputes du quotidien, tout semblait aller. Top beau pour être vrai, ça n’arrive pas qu’aux autres.

Vues : 13

À propos

Évènements

Vu à la TV!

DICOPSYCHO

+ de 100 vidéos, articles

et exos classés de

© 2021   Créé par Psy Benjamin Lubszynski.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation